un incendie ravage un appartement et fait un mort et quatre blessés

Un incendie s’est déclaré au quatrième étage d’un immeuble. L’un est mort et l’autre a un besoin urgent.

L’incendie s’est déclaré vendredi soir dans un appartement du boulevard Comte de Falcon, au quatrième étage d’une tour résidentielle du quartier Nice Nord. Une importante intervention d’urgence a été déployée sur le site pour éteindre l’incendie, ce qui a entraîné l’évacuation de 180 personnes.

Une personne a été tuée et une autre grièvement blessée dans l’incendie. Le premier adjoint au maire et président de Côte d’Azur Habitat, Anthony Borre, a indiqué samedi matin à l’AFP que les deux victimes étaient des frères qui vivaient dans l’appartement du troisième étage où la catastrophe a commencé.

Lire Aussi :  L'ancien patron de la DGSE mis en examen pour complicité de tentative d'extorsion

Le frère décédé a été retrouvé par les pompiers au 5e étage de l’immeuble, peut-être après avoir tenté d’échapper à l’incendie. Selon divers témoignages recueillis sur les lieux samedi, les deux sont âgés entre 60 et 70 ans. Les pompiers des Alpes-Maritimes ont constaté que trois autres occupants de l’immeuble étaient en urgence relative samedi matin, intoxiqués par les fumées.

Une main courante déposée le jour

Les enquêteurs et les pompiers n’ont pas encore déterminé la cause de l’accident. Selon Anthony Bour, vendredi matin, jour du drame, une main courante a été déposée par un agent de Côte d’Azur Habitat après que le frère décédé a été menacé.

Lire Aussi :  La grève ne devrait pas perturber l’activité d’Air France

Elle, connue pour souffrir du syndrome de Diogène, accumule toutes sortes d’affaires et de déchets dans l’appartement, précise Anthony Boreo.

90 personnes ont été relogées

Alors que les flammes étaient confinées à l’appartement principal, la fumée s’est largement propagée dans tout l’immeuble de 13 étages, ont indiqué les services de secours, précisant être intervenus vendredi à 22h30.

Lire Aussi :  « On a tous conscience de ne pas être dans le Qatar du quotidien, mais dans une sorte de “bulle Mondial” »

Au total, 80 pompiers sont intervenus dans l’opération, notamment pour évacuer environ 200 habitants. La grande majorité a été évacuée du bâtiment par les fenêtres, la fumée envahissant les cages d’escalier. Finalement, l’incident a été maîtrisé vers 13 heures.

Si la moitié survivante parvenait à retrouver son logement, vers 4 heures du matin, environ 90 personnes devraient être évacuées jusqu’à ce que leurs appartements soient restaurés. Accompagnés des pompiers, ils ont collecté papiers, vêtements et produits de première nécessité samedi matin avant de commander des abris temporaires.

Charles de Quilac, avec l’AFP

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button