“Tout est faux”, accusé d’inceste par sa fille Coline, Richard Berry s’exprime pour la première fois

Après près de deux ans de silence, l’acteur revient sur une plainte déposée par sa fille Coleen contre lui pour avoir abusé sexuellement d’elle lorsqu’elle était enfant et a été licenciée pour prescriptions en août.

Près de deux ans après la plainte pour viol déposée par sa fille, Colleen, Richard Berry a rompu son silence. dans Journal du dimancheL’acteur est d’abord revenu sur l’affaire, licenciée en août dernier pour prescriptions sans suite, et estime pouvoir aujourd’hui “garantir que tout va mal”.

Le 25 janvier 2021, la fille de l’acteur, Colleen Barry-Rojtman, a porté plainte contre son père. Dans un article publié par mondeElle l’a accusé d’adultère, de violences sexuelles et de corruption lorsqu’elle était enfant.

La jeune fille explique que lorsqu’elle avait entre 6 et 10 ans (entre 1982 et 1986), elle a été forcée de participer à des jeux sexuels entre son père et son partenaire de l’époque, le chanteur américain Gene Manson. Elle porte plainte pour diffamation.

Lire Aussi :  Céline Dion malade : son nouvel entourage suscite des interrogations

“Je ne comprends pas pourquoi elle a fait ça”

Si Richard Berry s’est exprimé à l’époque pour démentir les propos de sa fille, il n’a plus jamais parlé publiquement par la suite. dans JDDIl condamne à nouveau ces allégations “ignobles” et les “mensonges” de Colin Barry-Rojtman.

“Il n’y a rien de plus douloureux que d’être accusé d’un crime que vous n’avez pas commis, encore moins par votre fille”, a-t-il déclaré. JDD.

Il a ajouté: “Rien de ce qu’il dit ne s’est produit. Je ne l’ai jamais embrassé sur la bouche avec ma langue, ni mes deux autres filles, c’est dégoûtant. Je ne me promène pas nu. […] Peut-être que ce sont des souvenirs inventés ou inspirés, croit-elle.”

Lire Aussi :  ᑕ❶ᑐ Avec le droit au trône et à la couronne, Santos rend hommage à Pelé lors de ses débuts à Paulistão

“Jalousie féroce”

Tentant d’expliquer la motivation de Colin Barry-Rojtman à porter ces accusations, Richard Barry émet une hypothèse : “J’ai une sorte de jalousie, parfois féroce, envers mon autre fille, Joséphine. Et ces allégations sont nées en 2014 lorsque j’ai eu une liaison avec mon sa femme Pascale annonce la naissance d’un troisième enfant.

“Colin était aussi enceinte. Je cherche des éléments d’explication dans ces coïncidences mais au fond, je ne comprends pas pourquoi elle a fait ça”, poursuit-il.

Il affirme également qu’à l’âge de 27 ans sa fille lui a révélé qu’elle avait été violée à l’âge de 14 ans par son professeur d’équitation. « Peut-être que tout s’est mélangé ? demande l’acteur.

Lire Aussi :  Devant le Congrès américain, Ticketmaster s'excuse pour le chaos autour de la vente de billets de Taylor Swift

“Je reste son père”

Le 8 décembre dernier, Colin Barry-Rojtman a été reconnu coupable de diffamation à la suite d’une plainte déposée par Jean Manson. La fille de Richard Berry a été condamnée à payer une amende de 2 000 € et 20 000 € à l’ex-concubin de son père.

Si l’acteur de 72 ans a soutenu son ex-femme dans des poursuites judiciaires contre sa fille, il a expliqué qu’il ne souhaitait pas aller jusqu’à porter plainte contre Colin Berry. “Malgré ces fausses accusations et malgré la douleur, je suis son père”, dit-il.

Richard Berry s’estime désormais “clair” puisque la plainte de Colin Berry a été rejetée pour prescription en août 2022. Mais il laisse toutefois entendre qu’il aurait préféré n’avoir aucune ordonnance. “J’aurais aimé une enquête criminelle et coupable par un juge”, conclut-il.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button