Toulouse-Congrès : « Nous voulons faire rayonner nos territoires à l’international»

Essentiel
Le Groupe Montpellier Events a remporté l’appel d’offres qui a confié la gestion du Palais des Congrès Pierre Baudis de Toulouse et des Espaces Vanel de la médiathèque pour une durée de 12 ans. Sa directrice Sandra Vernier nous explique sa stratégie.

Toulouse Congrès est une nouvelle marque lancée par Montpellier Events, qu’en est-il ?

Toulouse Congrès est le nom choisi pour la filiale dédiée qui gérera le Centre de Congrès Pierre Baudis et les Espaces Vanel de Toulouse à partir de l’année prochaine et jusqu’au 1er juillet 2023. et le Meet actuellement géré par GL Events pour optimiser l’attractivité de Toulouse notamment. C’est ce sur quoi nous travaillons déjà à Montpellier avec la SPL Occitanie Events, qui gère le Parc des Expositions et les Arènes. Nos actions conjuguées et individuelles nous permettent de valoriser nos territoires et nos villes.

Pourquoi s’intéresser à Toulouse et plus particulièrement au Centre de Congrès Pierre Baudis et aux espaces Vanel ?

Notre ADN est constitué de deux facteurs principaux : le soutien à l’attractivité des territoires, la valorisation du patrimoine avec lequel nous travaillons et notre professionnalisme reconnu dans la gestion des sites. Nous faisons évoluer le monde de l’événementiel depuis plus de 30 ans dans les secteurs des Rencontres, Congrès et Salons (MICE) et de la Culture dans un contexte local, régional, national et international. Depuis quelques temps, les codes de nos métiers évoluent notamment suite à divers événements sanitaires, économiques et géopolitiques qui nous touchent tous.

Lire Aussi :  Sénat – Faire de la RSE une ambition et un atout pour chaque entreprise » La lettre économique et politique de PACA

“Notre projet d’investissement porte sur plus de trois millions d’euros pendant la durée de la délégation de service public”

Basés sur l’écoute de nos clients, et parce que nous avons la chance d’avoir des villes très attractives, compétitives, culturelles et complémentaires dans notre région Occitanie, nous avons reconnu la possibilité de créer des collaborations pour l’impact régional du tourisme dans une entreprise nationale et internationale. Niveau au profit de nos deux villes. L’implantation en centre-ville du Centre Pierre Baudis et des Espaces Vanel s’inscrit ainsi dans notre orientation « Cœur de Ville de Congrès en Occitanie » et répond aux attentes de nos congressistes qui recherchent une offre leur permettant d’allier tourisme d’affaires et tourisme de loisirs local . , un concept déjà salué et gagnant pour tous.

Lire Aussi :  Pr Alioune Sall, professeur UCAD, membre de la commission du droit international des nations Unies, sur l’état de droit : « Il ne faut pas s’illusionner les vertus de l’état de droit»

Quels sont vos arguments pour remporter l’appel d’offre de Toulouse Métropole ?

A cet égard, nous avons clairement défini nos objectifs : promouvoir Toulouse et sa métropole à travers des activités de congrès, investir dans des équipements, développer des axes durables et solidaires avec des partenaires locaux et nous adapter aux différentes évolutions de notre secteur événementiel. Notre projet d’investissement porte sur plus de trois millions d’euros pendant la durée de la délégation de service public. Nous souhaitons moderniser les sites en remplaçant les fauteuils de l’amphithéâtre Saint-Exupéry, en achetant du matériel de sonorisation et d’éclairage de dernière génération, en fixant certains espaces tout en assurant une amélioration du bilan énergétique (passages LED). Nous sommes convaincus qu’une politique ambitieuse de modernisation des équipements apportera des retombées économiques positives pour tous à moyen et long terme.

Quelles sont vos aspirations pour gérer cet équipement ?

Lire Aussi :  L’action en exequatur ne se prescrit pas - Droit international et communautaire

Nous nous engageons à travailler main dans la main avec les acteurs locaux du secteur de l’événementiel et à trouver les moyens d’augmenter leur visibilité et de réduire notre empreinte environnementale, notamment grâce à des actions liées à nos activités. Nous nous engageons également à certifier les sites internet selon la norme ISO 20 121 pour les systèmes de management responsables.


Une taxe de 12 ans dès l’an prochain

Le groupe GL Events, qui gère MEETT, a donc perdu la concession du centre de congrès Compans-Caffarelli et des salons Vanel au sommet de l’arche Marengo, au profit de Montpellier Events, SEM qui trouve, entre autres. , la région d’Occitanie et la métropole de Montpellier elle gère déjà Corum et Zénith. Une filiale dédiée, Toulouse Congress, a été créée pour gérer ses deux sites toulousains, proposant d’investir un total de 4,7 millions d’euros (y compris la rénovation des gros équipements) sur les 12 années de la concession. Elle doit promouvoir le rayonnement régional et le tourisme d’affaires au niveau national et international.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button