Test Logitech G705 : une mini-souris gaming sans-fil pour les petites mains

Note de l'éditeur : 4/5

Ergonomie

Le G705 ne ressemble pas à grand-chose à première vue, et ressemble à un mini G502 X aux contours arrondis. Sa petite taille (seulement 10,6 cm de long) n’est pas pour tout le monde, et les grandes mains auront probablement du mal à s’y habituer. Cependant, son design est bien pensé, et sa forme incurvée avec le repose-pouce assure une très bonne prise en main. Si vous avez de grandes mains, vous devrez malheureusement vous contenter d’un bout de doigt (bout des doigts) et le poignée de paume échantillon griffe seront exclus. Calculons le poids à 85 g, ce qui peut sembler costaud pour ce petit, mais cela reste une question de goût : les amateurs d’ultra-légèreté se tourneront de toute façon vers d’autres modèles.

Lire Aussi :  10 plus gros dons à des œuvres caritatives cette année

Si vous avez de grandes mains, vous devrez vous contenter d'une prise du bout des doigts.

Si vous avez de grandes mains, vous devrez vous contenter d’une prise du bout des doigts.

Si l’on pouvait penser que l’éclairage RVB faisait le tour de la souris, il se limite finalement à l’arrière, en forme d’arc. Le swatch est très bien intégré et plusieurs effets peuvent être sélectionnés dans le logiciel G Hub.

Les boutons principaux sont très réactifs et parfaitement stabilisés, ce qui est un bon point. Il en va de même pour les deux boutons secondaires, et Logitech a soigné ce détail, ce qui n’est pas toujours le cas sur les modèles concurrents. Par contre, ils sont très petits, et plus de largeur aurait été appréciable. À propos, il y a un bouton similaire en forme de pilule au-dessus de la molette pour régler la sensibilité.

Les boutons secondaires sont un peu petits.

Les boutons secondaires sont un peu petits.

La molette, quant à elle, est gaufrée de caoutchouc et marque assez bien les encoches. Sinon, ça reste complètement basique, il n’y a pas de side scrolling et de mode lisse ou libre, mais ça reste pratique en bureautique.

Roue dentée et boutons efficaces.

Roue dentée et boutons efficaces.

Deux grosses rondelles PTFE sont placées sous le G705 (plus une petite qui fait le tour du capteur) et la glisse est excellente. À côté se trouvent le bouton marche/arrêt et un bouton pour passer de Lightspeed sans fil à Bluetooth. Logitech laisse vraiment le choix aux utilisateurs, mais comme toujours, nous recommandons le récepteur USB 2,4 GHz pour un jeu avec une latence minimale. Cela peut être stocké sous le couvercle magnétique sur le dessus de la souris.

Câble USB-C avec adaptateur et couvercle du récepteur.

Câble USB-C avec adaptateur et couvercle du récepteur.

L’autonomie est également annoncée à 40 heures avec les lumières allumées, et la recharge est simple avec le câble USB-C inclus. Ce câble de charge est livré avec un adaptateur pouvant accueillir le récepteur selon les besoins, vous permettant de passer du sans fil au filaire en deux étapes, trois mouvements.

Points forts

  • Boutons primaires et secondaires sensibles.

  • Eclairage RVB réussi.

  • Connexion Bluetooth et 2,4 GHz.

Points faibles

  • Convient uniquement aux petites mains.

  • Les boutons secondaires sont trop petits.

  • Roue de base.

Conclusion

nous l'avons testé, nous l'avons aimé
Marque mondiale

Note de l'éditeur : 4/5

Comment fonctionne la notation ?

Ne vous laissez pas berner par le look gaming de la Logitech G705, c’est une souris puissante qui offre des fonctionnalités avancées comme les autres modèles classiques et haut de gamme du genre. Ses boutons sont sensibles, RVB et peuvent se connecter via Bluetooth ou 2,4 GHz. Attention cependant, il est clairement réservé aux petites mains sauf si vous le tenez du bout des doigts (grip bout des doigts), bon pour certains, mais un obstacle pour d’autres.

Notes de bas de page

  • Ergonomie

    Note de l'éditeur : 4/5

  • Précision

    Note de l'éditeur : 4/5

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button