Six défenseurs centraux de Manchester City sont titulaires en sélection au Qatar

Avec le FC Barcelone et le Bayern Munich, Manchester City est le club le plus représenté au Qatar, avec 16 joueurs convoqués entre l’Angleterre, l’Espagne, le Portugal, les Pays-Bas et la Suisse. Mais les champions d’Angleterre sont aussi les plus grands pourvoyeurs de défenseurs centraux de la compétition puisque six d’entre eux sont les titulaires incontestés de leurs sélections respectives. Tous ont disputé deux ou trois matchs complets pour leur équipe depuis le début de la Coupe du monde. Aperçu.

John Stones, Angleterre, 28 ans (62 sélections, 3 buts)

Il est le propriétaire incontesté de la sélection avec Harry Maguire. Mais, contrairement au très décrié défenseur de United, le joueur de City est plus régulier et son entraîneur Gareth Southgate a de nouveau cité sa performance contre les Etats-Unis (0-0) en exemple. Au club, la concurrence est encore plus féroce mais il joue beaucoup et Guardiola l’a utilisé à plusieurs reprises dans le couloir droit pour des raisons numériques (absence de Kyle Walker) ou tactiques.

Lire Aussi :  Record battu ! Plus de 20 000 coureurs pour le Marathon International du Beaujolais 2022 ! 

Aymeric Laporte, Espagne, 28 ans (18 sélections, 1 but)

Il a subi une opération au genou en juin dernier et le gaucher a pu reprendre le jeu à temps pour participer à la Coupe du monde avec City remportant sa course contre la montre. Cela a été une source d’inquiétude en Espagne car il s’est imposé comme entraîneur depuis qu’il a été choisi pour jouer pour La Roja il y a un peu plus d’un an. Lié à son coéquipier Rodri, il est très apprécié de Luis Enrique pour sa qualité technique en possession espagnole.

Rodri, Espagne, 26 ans (37 sélections, 1 but)

Il est le gardien préféré de Pep Guardiola à City mais il joue derrière en sélection en début de match, toujours lié à son coéquipier anglais Aymeric Laporte. Au lieu d’opter pour Sergio Busquets dans le 4-3-3 espagnol, Luis Enrique a préféré renverser Rodri pour apporter une touche technique à la reprise. Si le citoyen sait qu’il doit être méchant quand il joue à la défense, il n’a pas besoin de trop se forcer : il a déjà occupé ce poste plusieurs fois avec la ville.

Lire Aussi :  les Etats-Unis disent "ne pas encourager" les frappes ukrainiennes en Russie

Ruben Diaz, Portugal, 25 ans (42 passes décisives, 2 buts)

Derrière les leaders historiques Cristiano Ronaldo et Pepe, il fait désormais partie des cadres, comme Bruno Fernandes ou Bernardo Silva. Depuis sa signature pour City à l’été 2020, le défenseur central est sans doute devenu le meilleur joueur à son poste au monde. En sélection, il confirme cette progression alors même qu’il connaît un début de match. , les changements de coéquipiers dans la charnière n’ont pas vraiment aidé (Danilo Pereira dans le premier match et Pepe dans le second).

Nathan Ake, Pays-Bas, 27 ans (31 sélections, 3 buts)

A 28 ans, il perce enfin au plus haut niveau après avoir longtemps erré de prêt en prêt (il appartenait alors à Chelsea). Arrivé à City à l’été 2020, il a dû endurer et remplir la vision de Guardiola. Il fait désormais partie de la rotation et joue même parfois à gauche pour pallier le manque d’arrière latéral des champions d’Angleterre. En termes de sélection, il est enfin installé – début 2022 – et forme un solide arrière-trois avec De Ligt et Van Dijk.

Lire Aussi :  En pleine tempête aux États-Unis, ce journaliste râle et devient viral

Manuel Akanji, Suisse, 27 ans (45 passes décisives, 1 but)

Il était la dernière personne à arriver dans la ville. Signé du Borussia Dortmund cet été, il est arrivé pour renforcer encore un terrain de jeu déjà bien fourni. Mais avec l’enchaînement des matches et la blessure de Laporte, l’international suisse a su saisir sa chance. Guardiola apprécie sa qualité de récupération, notamment dans le jeu, une arme qu’il utilise souvent en sélection comme on l’a vu lors des deux premiers matchs de la Coupe du monde.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button