RUGBY. FFR. La Ministre des Sports favorise Florian Grill ? La défense de Laporte ‘‘ne trompe personne’’ selon elle

Dans un entretien accordé au JDD ce dimanche 18 décembre, Bernard Laporte s’est défendu. Le président de l’Union française de rugby a notamment expliqué qu’il ne voyait pas pourquoi il devrait quitter son poste. Plusieurs personnalités du monde du rugby et du sport ont appelé à son départ après avoir été reconnu coupable de corruption. L’ancien entraîneur de Toulon a quant à lui fait appel à ce dernier. Ils le convainquent « qu’il est innocent ». Malgré cela, Bernard Laporte a convenu avec Bill Beaumont, le président de World Rugby, de se retirer de ses fonctions de vice-président de l’instance mondiale. Pour sa défense, il a également évoqué les intérêts de la personne la plus influente qui a exigé sa démission : Ministre des Sports Mme Amélie Oudéa-Castera.

LE RUGBY.  Bernard Laporte et le bras de fer pour le président de la FFR, comment se défend-il ?LE RUGBY. Bernard Laporte et le bras de fer pour le président de la FFR, comment se défend-il ?Elle explique notamment que les déclarations du ministre «les démarches du ministre des Sports pour de nouvelles élections dans la FFR“. Il affirme également que ce dernier le ferait au profit de Florian Grilo, principal adversaire de Bernard Laporte au niveau national. Elle explique qu’elle aurait “par l’intermédiaire de l’association (Rénovons le sport français) a ouvertement soutenu la liste de Florian Grillo, l’adversaire de l’équipe dirigée par Bernard Laporte.« Un soutien qui met à mal l’objectivité de Mme Amélie Oudéa-Caster au deuxième candidat à la présidence de la FFR.

Lire Aussi :  Perez, Rozner, Pavon et... Langasque pour l'instant qualifiés pour Dubaï

Pour L’équipe, a réagi le ministre des Sports. Entre autres, il évoque une ligne défensive qui “ça ne vaut pas le coupDans cette interview, il exprime ses sentiments sur les allégations :

Cette ligne de défense fondée sur l’espoir de créer une diversion n’en vaut pas la peine. Il ne trompe personne. Je ne veux pas maintenir ou imposer qui que ce soit. Les élections que je convoque pour que la fédération reparte sur des bases saines seront pacifiques. La LNR l’a bien compris. Il ne faut pas avoir peur du vote club, c’est le fondement même de la légitimité démocratique de cette fédération et l’une de ses forces. Et je n’accepterai aucun doute sur mon impartialité, la seule exigence que je respecte est l’éthique et l’intérêt supérieur du rugby français.

Lire Aussi :  Les compos probables de la 12ème journée de Top 14

LE RUGBY.  Quels anciens joueurs du XV de France souhaitent le départ de Bernard Laporte ?LE RUGBY. Quels anciens joueurs du XV de France souhaitent le départ de Bernard Laporte ?Elle nie également avoir conseillé à Bernard Laporte de se représenter au cas où il céderait son siège en pleine élection. Plus précisément, il est écrit : “Je lui ai seulement dit que rien ne l’avait arrêté jusqu’à aujourd’hui. Et c’est évidemment très différent !» Détails par Mme Amélie Oudéa-Caster la volonté de Bernard Laporte de se retirer et nomme un vice-président. toujours L’équipeexprime cette idée, qu’il partage avec le comité d’éthique, mais ce dernier se heurte à divers problèmes :

Lire Aussi :  Les révélations sur le clash entre João Cancelo et Pep Guardiola, une porte de sortie inespérée s’ouvre pour Angel Di Maria

Je veux discuter avec le comité ici. Car ce “retrait” n’est pas prévu par le statut et il faut en comprendre les conséquences et les garanties. Puisque le comité estime que M. Laporte devrait être déchu de « tous les droits » associés à la fonction de président, cela signifie que le « vice-président » les aurait tous. Mais pour combien de temps ? Et avec quelle légitimité ? Le poste n’est pas garanti aujourd’hui et les clubs n’ont jamais élu de « président délégué ». Un tel état ne peut valablement durer plusieurs mois. Notamment dans le contexte de la FFR confrontée à des échéances et des enjeux clés. Je suppose que le comité d’éthique a également ces questions à l’esprit.”

LE RUGBY.  Le comité de déontologie de la FFR a évincé Bernard Laporte, respectera-t-il l'injonction ?LE RUGBY. Le comité de déontologie de la FFR a évincé Bernard Laporte, respectera-t-il l’injonction ?

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button