Riad Sattouf remporte le Grand Prix du festival de la BD d’Angoulême

Auteur de Arabe du futur Et Les carnets d’Esther Ce mercredi soir, la 9e plus haute distinction artistique a été décernée. Elle succède à la Québécoise Julie Doucet, lauréate du Grand Prix en 2022.

Souvent chargé de célébrer la bande dessinée indépendante ou secrète, le festival d’Angoulême consacre le mercredi soir à l’écrivain le plus populaire du moment. Riyad Sattauf, connu principalement pour ses sagas Arabe du futur Et Les carnets d’Esther, a remporté ce mercredi le 9ème Grand Prix d’Angoulême, la plus haute distinction artistique. Finaliste face à Alison Bechdel et Catherine Murisse, elle remplace Julie Doucet.

A Angoulême, ce créateur a remporté la plupart des prix au cours de sa carrière. Prix ​​René-Gossini il y a exactement vingt ans Les pauvres aventures de JeremyIl a depuis remporté deux fois le Fauve d’Or, qui récompense le meilleur album (Pascal Cruel En 2010 et Arabe du futur en 2015). Comme le veut la tradition du festival, cette ascension exceptionnelle fera l’objet d’une exposition l’année prochaine.

Arabe du futur
L’Arabe du Futur © Ellery Edition

Le choix de Riyad Sattauf ne devrait pas manquer de faire réagir dans le contexte du fort mécontentement du secteur envers le festival d’Angoulême. Si l’absence fréquente de grands prix féminins (seulement quatre en 50 éditions) et d’expositions consacrées aux femmes écrivains (une seule cette année) ajoutent au ressentiment, ce nouveau coup de projecteur sur l’auteur risque de diviser davantage un secteur déjà assez mécontent.

Un moment déterminant

Le Grand Prix arrive à un moment crucial de sa carrière, en particulier pour Riyad Sattauf. Le dernier tome de Arabe du futur, un récit émouvant de sa séparation d’avec son jeune frère, kidnappé par son père syrien, vient d’être publié. Le créateur a également publié Jeune acteurL’évolution hilarante de la carrière de Vincent Lacoste, dont le succès remarquable a cimenté la place de Riad Sattouf parmi les principales figures de la bande dessinée.

Lire Aussi :  Johnny, Sylvie, Charles Trenet... Jean-Jacques Debout se penche sur ses jeunes années

Le Grand Prix vient aussi saluer un auteur dont la renommée dépasse le monde de la bande dessinée. Egalement réalisateur (il a remporté le César du meilleur premier film beaux enfants et préparant un film avec Les Incones), Riyad Sattouf est aussi un intellectuel, l’un des rares auteurs de bande dessinée dont l’actualité est un sujet sérieux. En 2017, il est l’un des premiers artistes français à appeler au blocage de Marine Le Pen.

Trouvez votre emplacement

Connu pour son style apparemment simple, qui s’inscrit dans la tradition des lignes claires d’Hergé, Riyad Sattouf est un designer doué, capable de basculer dans l’hyperréalisme comme de privilégier le minimalisme, à l’instar de son idole Mœbius. associé de Charlie Hebdo Et liquide froidIl a développé un sens de l’humour potache et ironique, tout en autodérision, à l’opposé de sa phrase toute simple.

Quatrième de couverture, Pascal Brutal, illustration originale de couverture par Pascal Brutal pour Fluid Glacial, 2007 / Fluid Glacial n° 358
4e de couverture, Pascal Brutal, Fluide Glacial, 2007 / Dessin original de couverture de Pascal Brutal pour Fluide Glacial n° 358 © Riad Sattouf, Fluide Glacial

La découverte d’une nouvelle génération de designers à la fin des années 1990 a joué un rôle décisif dans sa création. est marqué par Livret de famille En Jean-Christophe Menu, il réalise alors la possibilité de raconter autrement des histoires intimes. La lecture de Pierre La Police, maître de l’humour absurde, est aussi une révélation, tout comme son entretien avec Emile Bravo, lui aussi adepte incontesté du storytelling noir.

Lire Aussi :  Quinté PMU - Pronostic du PRIX D'AMERIQUE RACES ZETURF - LEGEND RACE

Au début des années 2000, lorsque Riyad Sattoff s’installe à l’Atelier des Vosges à Paris, où travaillent Christophe Blain, Matthieu Sapin et Joanne Sfar, il apprend à trouver sa place dans la bande dessinée. Blaine était un succès avec les bandes dessinées historiques à l’époque (Isaac le pirateSfar avec de l’heroic fantasy et des histoires mythologiques (le donjon) et avec la comédie surréaliste de Sapin (Supermergeman). Il s’oriente vers des histoires intimes pour se démarquer.

Une fonction cohérente

Durant ces années, le dessinateur réalise album après album une œuvre cohérente marquée par un beau constat des difficultés de l’adolescence. Ses histoires sont pour la plupart des histoires d’introduction, inspirées de sa propre vie (ma circoncision, Arabe du futur), ses proches (Les carnets d’Esther, Jeune acteur) et observations de terrain (La vie secrète de la jeunesse).

"Les carnets d'Esther" Tome 6
“Les Cahiers d’Esther” Tome 6 © Edition Ellery

Son œuvre est peuplée de personnages emblématiques comme Pascal Brutal, héros macho et bodybuildé apparu dans quatre albums cultes sortis entre 2006 et 2014. Fasciné par la comédie d’observation du comédien Jerry Seinfeld, et sa capacité à trouver l’extraordinaire dans l’extraordinaire, il a conçu l’hommage. Les pauvres aventures de Jeremy (2003-2005).

Lire Aussi :  Déconseillé aux moins de 18 ans, ce film est l'un des succès surprise de Netflix

2015 a été un succès phénoménal Arabe du futur Cela a quelque peu éclipsé les premières œuvres, qu’il faudrait redécouvrir grâce au Grand Prix. Riyad Sattauf lui-même, qui a récemment lancé sa propre maison d’édition, Les Livres du Futur, a de grands projets et projets, notamment pour rééditer ses premiers ouvrages, dont Pipit Farlouse (2004-2006), une de ses œuvres préférées.

Échecs et critiques

Comme tout artiste à succès, Sattauf a lui aussi connu des échecs cuisants comme son film Jackie au royaume des filles (2014). Un de ses livres, ma circoncision (2004), sur sa circoncision adolescente, a failli être interdit par la Commission de surveillance et de contrôle des publications pour enfants. Il l’a depuis retiré de la vente pour éviter les parasites Arabe du futuroù il raconte la même histoire.

Souvent salué par la presse et le public, son travail d’observation ne fait pas toujours l’unanimité. Sa vision du monde ironique et détachée, que l’on peut qualifier de méprisante, a souvent été critiquée. Conseil d Retour au collège (2007), récit immersif d’un dessinateur de l’un des meilleurs lycées de France, montre son personnage fantasmer sur des collégiennes, Mais discuté.

Maître des récits d’inspiration autobiographique, Riyad Sattouf n’a pas encore montré toute l’étendue de sa palette artistique. Le dessinateur n’a jamais publié d’histoires de science-fiction, un genre qu’il admire particulièrement. Pour l’instant, ses projets n’ont pas abouti et en attendant il a trouvé des moyens d’aborder notre monde en l’observant comme une entité d’une autre dimension.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button