Retrouvé mort à Rives-en-Seine, Marwane a été victime d’actes de torture et de barbarie

Retrouvé mort à Rives-en-Seine (Seine-Maritime), Marwane S. aurait été victime de tortures et de brutalités.
Retrouvé mort à Rives-en-Seine (Seine-Maritime), Marwane S. aurait été victime de tortures et de brutalités. (©JB/76actu/illustration)

Qu’est-il arrivé à Marwane S., porté disparu en Ile-de-France depuis fin septembre et trouvé mortJeudi 24 novembre 2022, Rives-en-Seine, près de Rouen (Seine-Maritime) ? Il y avait deux personnes Accusé de meurtre, de torture et de brutalité.

Deux personnes sont soupçonnées dans l’incident de meurtre et de torture

Selon AFPLes suspects ont été interpellés lundi. Il s’agit d’un homme de 31 ans et de sa compagne.

“Le dossier est entre les mains d’un juge d’instruction”, a relevé le Parquet d’Ivri 76 nouvelles. Et pour une bonne raison Informations judiciaires L’affaire avait été ouverte quelques semaines plus tôt par le même parquet pour “enlèvement et séquestration” après la disparition de Marwan, 25 ans, le 21 septembre.

Et c’est bien son corps Qui, le jeudi 24 novembre 2022, a été retrouvé sous un ascenseur dans une grande boîte en plastique. Caudebec-en-Caux (aujourd’hui Rives-en-Seine), Comme nos collègues deNouvelles d’Aish.

Deux ont été placés en garde à vue

Après cette horrible découverte, il y avait deux personnes placé en garde à vue puis inculpé. Le parquet d’Evry indique, samedi 26 novembre 2022 que « ce sont la Direction régionale de la police judiciaire de Versailles et la police judiciaire d’Evry qui sont en charge de ce dossier. A ce stade, nous entendons et recoupons les informations. Il est encore trop tôt pour en dire plus sur ce qui s’est passé.

Lire Aussi :  La France parie sur l’Ouzbékistan pour isoler davantage la Russie

selon’AFPL’histoire serait finie Au milieu de la “rave party”.. Selon le premier élément de l’enquête, la victime était un bouc émissaire pour le suspect, dépeint comme capable de devenir très violent, très rapidement.

L’autopsie de Marwan a révélé qu’il était ont été battus et étranglésEt puis son corps a été déplacé d’une voiture dans un sous-sol puis dans une cage d’ascenseur où elle a été retrouvée jeudi.

Vidéo : Actuellement sur Actu

Que s’est-il passé le 21 septembre ?

Selon les informations d’Oise News, Marwan S, géomètre-topographe professionnel, est allé rendre visite à une amie qui habite à Arpazon, dans l’Essonne, le soir de sa disparition. S’il s’entend bien avec son ami, il disparaît après être allé à Paris réparer son téléphone cassé. Il a passé la soirée de sa disparition, le 21 septembre 2022, avec deux autres hommes. Mais cette soirée se terminera très mal. La famille de la victime a confirmé que l’acte de brutalité avait été commis.

Lire Aussi :  A 61 : un mort dans un accident impliquant trois véhicules à hauteur de Villefranche-de-Lauragais

Le maire de Rives-en-Seine “victime du scandale”

Bastien CorytonRejoint par le maire de Rives-en-Seine 76 nouvelles, Ce samedi n’a pas caché sa colère. “A ce stade, je n’ai aucune information officielle et je suis en colère. C’est parce qu’à un moment donné, j’entends que la police parisienne de ma ville intervient, que j’appelle chaque parquet. Et le procureur adjoint répond que je n’ai rien à savoir car il y a une lettre. La seule confirmation que j’ai eue était hier soir quand un policier est venu avec un certificat médical pour me demander le certificat de décès d’un homme de la ville. »

Lire Aussi :  le portrait féministe et audacieux de Marie de France par l'écrivaine américaine Lauren Groff

Le maire ne cache pas sa colère. «Le procureur m’a dit que le gérant a été informé que le gérant sauf moi puisque je suppose que la police est intervenue depuis que le corps a été retrouvé dans la résidence autonome de la municipalité. Les résidents croyaient que c’était lié à la contrebande… »

“Je suis très en colère”, insiste Bastien Coryton Apprendre de la presse Officiellement ce qui s’est passé dans ma ville dont j’ai été le maire pendant 15 ans ! Nous devons communiquer ce qui se passe, c’est surtout important pour que nous puissions établir une cellule psychologique avec nos résidents. »

Avec l’AFP

Cet article vous a-t-il été utile ? N’oubliez pas que vous pouvez suivre 76actu sur Mon Espace News. En un clic, après inscription, vous obtiendrez toutes les actualités de votre ville et de votre marque préférées.



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button