Macron veut briller sur la scène internationale

Entouré de la présence de photographes de grandes institutions internationales et d’autres leaders, il travaille à s’imposer comme la figure centrale. Il le garde dans les photos importantes et garde les caméras sur lui.

Concha Fernandez connaît bien la stratégie d’image d’Emmanuel Macron. A chaque fois ce journaliste et iconographe parcourt les centaines d’images qui arrivent chaque jour à la rédactionEl Mundo, Elle observe que le président français veille à ce que personne ne l’oublie où qu’il soit : en prenant une longueur d’avance sur les autres chefs de gouvernement pour mieux le voir, en choisissant une tenue décontractée et des chaussures pour l’hommage à la reine Elizabeth II dans la chapelle Ardente , une chemise d’un blanc immaculé Portée, ses collègues ont choisi la couleur de Bali lors du dernier G20.

Lire Aussi :  Guerre en Ukraine : Poutine critiqué par le chef du groupe Wagner pour les erreurs militaires du Kremlin

Ce qui compte, c’est de se démarquer. Être unique. ni comme l’un ni comme l’autre. C’est comme ça qu’il a trouvé le succès : ni à gauche ni à droite. C’est ainsi qu’il entame son deuxième et dernier quinquennat à la tête de la France (jusqu’en 2027). Son parti Renaissance (ex-La République en marche) cherche déjà un successeur à celui qui a tout misé sur sa personne et qui n’entend pas être président entre autres à son départ de l’Élysée. Non. Macron veut bien marquer l’histoire, d’où sa démarche récente.

Lire Aussi :  Avec Xi Jinping, la ″poutinisation″ du pouvoir en Chine | International | DW

Macron joue le rôle de médiateur

Macron rêve d’être un pacificateur”, “Macron veut le prix Nobel de la paix”… ces interprétations des activités de p

Le reste est réservé aux abonnés…

Le dessin de Martyrina
  • Accéder à tout le contenu contribué
  • Soutenir l’écriture indépendante
  • Recevez un réveil par courrier tous les matins

Origine de l’article

El Mundo (Madrid)

Fondé en 1989, “Le Monde” a toujours revendiqué le modèle du journalisme d’investigation à l’américaine, mais il privilégie parfois le sensationnalisme au détriment de l’information sérieuse. Sa ligne éditoriale penche du côté conservateur.

Lire Aussi :  Filiation : l’article 59 du projet de code de droit international privé (1/2) - Civil

El Mundo Il a acquis sa renommée en exposant et en dénonçant tous les scandales des dernières années du gouvernement de Felipe González (1993-1996). Le titre appartient désormais au groupe de médias italien RCS groupe de médias (Corriere della Sera)

Le site Internet du journal propose une gamme de services, dont Metropoli, un guide de loisirs de la capitale espagnole, Madrid. Il a également une division de voyage et de tourisme appelée Viajes. Le contenu de la version papier est accessible depuis la plateforme en ligne Orbyte.

Lire la suite

Nos services

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button