Les leaders français du lait visés par une enquête de l’Autorité de la concurrence

L’autorité de la concurrence a annoncé vendredi 18 novembre avoir perquisitionné la veille de grands producteurs laitiers français, soupçonnés de : « Pour la mise en œuvre de pratiques anticoncurrentielles » dans la collecte du lait de vache. “A ce stade, ces interventions ne prédéterminent manifestement pas la culpabilité des entreprises concernées. [pour] pratiques alléguées, que seul l’examen au fond permettra de confirmer le cas échéant ».a ajouté le gouvernement dans le message.

“Des documents ont été saisis dans les sociétés Sodiaal, Savencia, Eurial et Lactalis.”Un industriel inquiet, s’exprimant sous le couvert de l’anonymat, a confirmé l’information à l’Agence France-Presse (AFP). Figaro. “Nous confirmons la visite de l’organisme de concurrence dans les locaux d’Eurial (…) à Nantes”Un représentant du groupe coopératif normand Agrial a déclaré à l’AFP. Eurial est la branche laitière d’Agrial. Sodiaal, la première coopérative laitière française qui collecte 20% du lait français, a également confirmé l’information à l’AFP.

Lire Aussi :  Tournant majeur à prévoir dans le secteur du streaming mondial avec l'émergence de « l'économie des producteurs »

“Echange de bonnes expériences”.

Interrogé, Lactalis a refusé de commenter et Savencia n’a pas immédiatement répondu. Pendant ce temps, le géant Danone a déclaré à l’AFP qu’il n’avait pas reçu la visite des autorités.

Lire Aussi :  ce qui le remplacera à partir de la semaine prochaine

Selon ce dernier, l’organisme de la concurrence enquête “Un principe vieux de plusieurs décennies d’optimisation de la phase de recrutement”. Les laiteries collectent souvent le lait d’un éleveur proche, même s’il a un contrat avec un concurrent plus éloigné qui se charge de le payer. Ensuite, les processeurs se compensent.

Lire aussi : L’article est réservé à nos abonnés Chat. il n’y a aucun signe d’accalmie dans les prix en rayon

“Plus l’ensemble est court, plus vous minimisez les risques pour la santé”protège l’industriel pour qui la pratique présente également un intérêt “écologique” limiter les kilomètres parcourus par les camions. Cela permet également aux éleveurs de choisir le fabricant qui les rémunérera, selon cette source. Sur son site, Kniel parle de la nature interdisciplinaire du lait“Echange de bonnes pratiques entre laiteries”.

L’Autorité de la concurrence indique que “Entreprises non visitées” peuvent se manifester à lui “programme léger” Les entreprises qui dénoncent leur appartenance passée ou actuelle à un cartel peuvent bénéficier d’un traitement de faveur “immunité totale ou partielle de l’amende”.

Le monde avec l’AFP

Lire Aussi :  Succubus Interactive pionnière des "jeux sérieux" en entreprise

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button