Le PSG s’impose largement et réussit son dernier rendez-vous avant le Mondial

A une semaine du début de la Coupe du monde (20 novembre), le PSG recevait Auxerre au Parc des Princes avec toutes ses têtes d’affiche. Car de nombreux Parisiens, qui ont été choisis par leur pays pour disputer la Coupe du monde, devaient encore se doter d’un matelas un peu plus confortable avant de s’envoler vers le Qatar pour passer l’hiver au chaud.

D’autant que leur dauphin, Lens, est revenu à moins de deux points avec une victoire face à Clermont (2-1) samedi. La tête du classement, qu’ils ont réussi à consolider et à gagner (5-0) grâce à des buts de Mbappé, Soler, Hakimi, Renato Sanches et Ekitike.

Match : 5-0

Sans surprise, les Parisiens ont joué vite dans leur jardin et ont ouvert le score dès les 10 premières minutes. D’une excellente passe, Messi trouvait Mendes, qui passait pour Mbappé (11e). L’attaquant français a terminé (au genou) à bout portant. Après une aide VAR, l’ouverture du score a été confirmée malgré le handball de Neymar quelques instants avant le but.

Lire Aussi :  Coupe du monde 2022 | Finale France - Argentine | Les Bleus pour le doublé, Messi pour l'éternité

L’Auxerrois montrait l’adversaire dans le même temps et avertissait Gianluigi Donnarumma à deux reprises (16e, 21e). A la 37e, les pupilles de Christophe Pélissier ont eu encore plus de tirs au but (2) que les Parisiens (1). Paris, en tant que sénateur, n’a jamais été accablé mais toujours menaçant, continuant à dominer mais manquant parfois d’efficacité. Tout comme les deux occasions de Lionel Messi (36e, 38e), certes hors-jeu à chaque fois, qui se sont terminées dans le filet latéral et au-dessus du cadre.

30

Avec l’ouverture du score, Kylian Mbappé a inscrit le 30e but consécutif du PSG impliquant au moins un membre du trio Messi-Neymar-Mbappé. Des statistiques prouvant le poids de “MNM” dans l’attaque parisienne. Même si Carlos Soler a brisé cette séquence un peu plus tard.

Au retour des vestiaires (51e), Nuno Mendes a fait sa deuxième offre de l’après-midi en perçant la défense auxerroise, trop molle en place, puis a traversé dans la surface pour trouver la tête de Carlos Soler, tout seul. Six minutes plus tard, en fin de contre-attaque, le même Soler lançait une passe en profondeur à Achraf Hakimi, qui frappait sûrement le trou (3-0, 57e).

Lire Aussi :  la Coupe du Monde fait des ravages chez les sélectionneurs

En fin de match, Lionel Messi, le joueur de Ligue 1 qui a le plus touché le poteau depuis son arrivée en France, a vu sa frappe heurter l’extérieur du poteau de Benoît Costil (66e). Puis Renato Sanches et Hugo Ekitike ont joué la défense icaunaise et ajouté un but (4-0, 81.). Le Français (84e) a ajouté sa pierre à l’édifice en inscrivant le premier but du club de la capitale (voir ailleurs).

Acteur : Nuno Mendes pour vous servir

Le Portugais a été impliqué sur les deux premiers buts des Parisiens. D’abord en défiant l'(excellent) ouvreur de Messi avec son appel en profondeur, puis en concédant le match à Mbappé. Le second a offert une incursion solitaire dans la défense bourguignonne (3 défenseurs anéantis) avant que le six pieds Carlos Soler ne serve. Dans les derniers buts des Parisiens, il n’est pas impliqué, mais le résultat est déjà au rendez-vous.

Lire Aussi :  Dan Martin : "A part Tadej Pogacar, personne ne s'amuse dans le vélo"

Fait : Ekitike, le passeur en quart d’heure

A la 75e minute, titularisé Galtier, l’attaquant parisien a servi Renato Sanches après une situation qu’il aurait pu finir lui-même. Il a ensuite offert son premier but au PSG lorsqu’il a volé le ballon à Jeanvier pour profiter d’un moment de joie partagé avec ses coéquipiers venus le huer.

Les Parisiens ont repris un avantage de cinq points sur Lens, deuxième, et de dix sur le Stade Rennais, troisième du championnat. Auxerre occupait la 15e place avant la suite des rencontres du week-end, provisoirement à trois points de la zone rouge.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button