le patronat français veut changer le mécanisme européen de fixation des prix

Le président de l’organisation, Geoffrey Roux de Béziers, évoque le problème de “compétitivité” avec l’Asie et les Etats-Unis.

Mercredi, le patronat français (Medef) a demandé une révision du mécanisme européen de tarification de l’électricité.qui ne fonctionne pluset met en péril les affaires face à l’Asie et aux États-Unis, et a également insisté pour mettre fin “chacun pour soien termes d’aides nationales. Prix ​​de l’énergiecréer un énorme problème de compétitivité pour nos entreprises, d’abord vis-à-vis de la Chine, de l’Asie et des États-Unis.», a évalué Geoffrey Roux de Béziers, le président de la première organisation patronale française, lors d’une rencontre avec des journalistes. Il a notamment souligné “Un rapport de un à dix entre le prix de l’énergie aux USA et en France“.

Lire Aussi :  Recul en vue en Europe pour attaquer une semaine à risque - 12/12/2022 à 09:10

Dans certains cas c’estune question de survie car nous ne sommes pas en mesure de répercuter ces prix sur le consommateur final», a-t-il ajouté. Face à une situation qui met la France et l’Europe en danger de désindustrialisation, le Medef en appelle à la Commission européenne.dont nous prévoyons de revoir très rapidement la conception dite du marché, la fixation des prix de l’électricité, qui est un système qui ne fonctionne plus aujourd’hui.“, a souligné le président du Medef.

Lire Aussi :  Sipho, la pause qu'il vous faut

VOIR ÉGALEMENT – La sobriété énergétique dans les entreprises. “On va faire un effort”, assure Geoffrey Roux de Béziers

Geoffroy Roux de Bézieux espère mettre en place un nouveau système d’ici quatre à cinq mois et est en discussion avec des représentants d’autres employeurs européens, notamment allemands, pour aboutir à des propositions communes. Actuellement, les systèmes de soutien”En Allemagne, les grandes entreprises et les ETI sont mieux accompagnées, notamment les industrielles, très énergivores.“, a-t-il critiqué. “À court terme, si nous voulons passer par les systèmes d’aide qui sont probablement nécessaires, ils doivent être cohérents et compatibles dans tous les pays d’Europe.», a insisté le président du Medef.

Selon lui, “c’est le rôle du comité» d’harmoniser les aides. “C’est quelque chose qui s’est très bien passé pendant le Covid et là on est un peu surpris pour chaque homme qui est en train de le mettre en place.“. Pour illustrer les difficultés causées par la hausse des prix de l’énergie, le Medef a présenté des témoignages d’entreprises qui ont vu leurs factures exploser, comme le plasturgiste Polytechs. “C’est du jamais vu– a déclaré son président Patrick Kokele dans une vidéo enregistrée. “Moi qui ai 40 ans d’expérience dans le métier, j’ai le sentiment d’avoir quitté le monde économique normatif pour l’économie casino.“, il a dit.

VOIR ÉGALEMENT – Bruno Le Maire promet d’aider les entreprises à “baisser” les factures de gaz et d’électricité

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button