Le patrimoine, l’atout numéro 1 pour l’emploi en Centre-Val de Loire

L’Institut national de la statistique et des recherches économiques (Insee) a publié le 15 décembre 2022 un rapport sur les emplois du tourisme en Centre-Val de Loire. La région peut compter sur son riche patrimoine pour soutenir son économie.

De tout.
Fête des Lumières 2022 à Lyon

Heureusement, il y a les châteaux de la Loire et le Zoo de Beauval. En région Centre-Val de Loire, un emploi sur dix (10,7 %) appartenait au tourisme patrimonial et culturel en 2019, selon le rapport Insee publié le 15 décembre 2022. Il s’agit du cinquième plus grand nombre d’emplois dans la région.

Lire Aussi :  La Dacia Spring Extreme ridiculise Tesla avec ces fonctionnalités basiques !

En Centre-Val de Loire, la part des emplois du patrimoine et de la culture est 1,4 fois supérieure à celle de la province (hors Ile-de-France). La part de l’emploi touristique salarié et indépendant est particulièrement élevée en Loire-et-Cher, grâce notamment à Chambord, le château de la Loire le plus visité, ainsi qu’au zoo de Beauval mondialement connu.

Les échanges avec les supermarchés, les commerces de détail alimentaires et non alimentaires fonctionnent pour répondre aux besoins des nombreux touristes. “Équivalent à 11 100 employés”; soit 37,2 % de l’emploi touristique en Centre-Val de Loire en 2019. Les emplois dans les restaurants et les cafés représentaient 7,3 % des emplois touristiques de la région.

Lire Aussi :  Le Royaume-Uni échoue à placer des satellites en orbite grâce à une fusée installée sur un Boeing 747

Beaucoup plus de personnes travaillent dans l’industrie du tourisme pendant l’été. Plus précisément en Indre-et-Loire, où “La différence entre le nombre d’emplois touristiques rémunérés est la plus grande grand“Selon la saison. il y a presque deux fois plus d’emplois en juillet qu’en janvier. À l’échelle régionale, il y a près de quatre fois plus d’emplois liés au patrimoine et à la culture en été qu’en hiver. Ce chiffre varie selon les départements, allant de deux fois plus dans le Loir-et-Cher à 7,4 fois plus en Indre-et-Loire.

Lire Aussi :  L'économie valaisanne cherche à se diversifier, l'exemple de Crans-Montana - rts.ch

En été, l’âge moyen des travailleurs dans les activités touristiques diminue. En effet, en juillet “En Centre-Val de Loire, près d’un quart (23%) ont moins de 25 ans, soit 9 points de plus qu’en janvier.. En outre, « Les salariés du tourisme sont majoritairement des femmes : 58 %, soit 3 points de plus qu’en province.

En Centre-Val de Loire, en revanche, les emplois liés à l’hébergement pèsent moins (100 à 930 000 salariés commerçants) que le reste de la France hors Ile-de-France (1 360 pour cent 000).

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button