Le ministre Jean-Noël Barrot décore une lobbyiste du Mediator… et intime de la famille – Libération

Arbitre, JusticeCas

Le délégué ministériel à la transition numérique est à l’origine de la proposition de promouvoir Madeleine Dubois, lobbyiste des Laboratoires Serveurs lors du scandale des intermédiaires, au rang d’officier de la Légion d’honneur. Et des amis de la famille Barrett depuis.

Le timing, quant à lui, était incroyable. Ce n’est pas une mince affaire que Madeleine Dubois, lobbyiste des Laboratoires Serveurs, ait été promue au grade d’officier de la Légion d’honneur, à quelques jours du procès en appel arbitral qui s’ouvre lundi. Ce n’est pas tout: Actualités tchèques Au sein du ministère de l’Économie, pouvoir révéler qui se cache derrière cette proposition : un certain Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé de la transition numérique et des télécommunications. Qui est le fils de nul autre que Jacques Barrot, ancien ministre et mentor de… Madeleine Dubois, décorée le 1er janvier 2023.

Interrogé dans un précédent article, le grand chancelier de la Légion d’honneur a justifié cette prestigieuse promotion. “Nouvelle compétence” En tant qu’ancien membre élu d’un conseil de comté. Madeleine Dubois est en réalité bien plus que cela. C’est avant tout un vieil ami de la famille Barrett. Originaire, comme lui, de la ville d’Issingeaux en Haute-Loire, il a été placé chez Jacques Barrot juste après ses études comme alors attaché parlementaire adjoint. Il ne la quitterait pas, ou très peu. Madeleine Dubois a ainsi suivi Jacques Barrot dans ses différents cabinets lors de son entrée au gouvernement. Il est à ses côtés au ministère de la Santé depuis le début des années 80, où le serveur peut le voir. Il retrouve Jacques Barrot en 1995, lorsque ce dernier revient à Paris comme ministre du Travail.

Lire Aussi :  La production mondiale de vin s'annonce modeste en 2022, la France au-dessus de la moyenne

Plusieurs personnes sont en retard en politique

Or, de Jacques Barrot à Jacques Servier, il n’y a qu’un pas. Dans un article de 2010, libération Déjà décrit comment Servier, patron du laboratoire du même nom, s’est créé un immense réseau d’influence en politique, qui détestait les politiciens. Il n’y avait que deux exceptions à ses yeux : Nicolas Sarkozy… et Jacques Barrot, dont il admirait la compétence d’ancien ministre de la Santé. En 1985, il engage Madeleine Dubois comme directrice des communications. Après plusieurs retraites politiques avec Jacques Barot, il rejoint le laboratoire de Server en 1997, cette fois en tant que conseiller de Boss. Il y restera jusqu’en 2013. Entendu par le juge d’instruction dans l’affaire de médiation, Jack Server a dit de son allié utile : “Il aimait l’administration, il nous a permis de prendre le relais.”

L’enquête a révélé que le carnet d’adresses de Madeleine Dubois, largement alimenté par divers passages des secrets de son gouvernement, servait à protéger le médicament antidiabétique controversé. En 2009, lorsque la Commission d’autorisation de mise sur le marché (CAMM) doit se prononcer sur l’éventuel retrait des intermédiaires, elle sollicite un geste de Jean Marimbert, directeur de l’Agence de sécurité des produits de santé, une connaissance qui remonte à son passage au ministère. Labour a vu les e-mails qu’elle lui envoie Actualités tchèquesdemande “Une solution à la médiation”, inquiet d’un “Couverture médiatique du rapport du comité de pharmacovigilance indépendamment du rapport du comité d’autorisation de mise sur le marché”. Et terminez avec cette formule : “J’espère que ta petite famille va bien.” Confrontée à cette correspondance au procès en première instance, où elle fut entendue comme témoin, Madeleine Dubois jura tantôt qu’elle ne se souvenait de rien, tantôt qu’elle “Nous faisons ce que nous faisons [lui] dit de faire”.

Lire Aussi :  le télétravail recommandé pour la journée de mercredi en Ile-de-France

La “marraine” du fils de Barrett

Entre-temps et parallèlement à son activité dans l’industrie pharmaceutique, Madeleine Dubois entreprend un voyage dans la politique locale. Fidèle à son mentor, il remplace Jacques Barrot dans sa base de Haute-Loire, en 2004, à l’Assemblée générale du canton d’Essingaux. Avant de devenir vice-président de l’Assemblée générale de la Haute-Loire en 2013. Deux ans plus tard, il prend sous son fils Barot, aujourd’hui ministre. C’est par paires qu’ils sont élus au conseil départemental du canton d’Yssingeaux. Selon les articles des journaux locaux la montagneQui voit en Madeleine Dubois la “marraine” du jeune Jean-Noël Barrett, tente depuis 2008 de l’imposer sur la scène politique de la Haute-Loire. Aujourd’hui, c’est lui qui l’habille.

Madeleine Dubois n’est pas la première protagoniste des affaires de médiation à figurer dans le registre de la prestigieuse institution. Outre Jacques Servier, qui a reçu la Grand-Croix de la Légion d’honneur des mains de Nicolas Sarkozy en 2009, on voit Henri Nalet, ancien garde des sceaux, parmi ceux promus dans l’Ordre national de la Légion d’honneur le 14 juillet. , en 2015. Il compte également être conseiller de Jack Server parmi ses réalisations. A l’époque, la pneumologue et lanceuse d’alerte Irène Frachon, à l’origine du scandale, avait exprimé haut et fort sa colère, entraînant la suspension de l’attribution. Une suspension provisoire uniquement car, selon nos informations, Henry Nallett a reçu le grade de commandeur de la Légion d’honneur en 2021.

Lire Aussi :  Championnats de France, à Chartres : Maxime Grousset, le meilleur pour la fin

L’an dernier, en 2022, c’était au tour de Claude Griselli, médecin et consultant pour les Laboratoires Servier, de recevoir la Légion d’honneur. Jugé pour trafic d’influence, soupçonné d’avoir poussé le sénateur Hermange à produire un rapport favorable au médiateur, il a finalement été relaxé. Là encore, Irène Frachon est montée au créneau. elle assure Consultez les actualités Une lettre a été écrite au président Macron à cet égard, mais aucune réponse n’a été reçue. Aujourd’hui, face à la publicité de Madeleine Dubois, elle constate avec amertume : « En gros, avoir un casier judiciaire vierge suffit-il pour obtenir la Légion d’honneur ? Bien que les faits discutés en cour aient révélé et confirmé l’existence d’un comportement inconditionnel . . . Contactée, Madeleine Dubois n’a pas encore répondu à notre demande. Pour le cabinet de Jean-Noël Barrot, sollicité par Actualités tchèquesIl a refusé de commenter.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button