La France défend sa politique de fermeté sur les visas

Emmanuel Macron a défendu samedi 19 novembre 2022 la politique de durcissement des visas, estimant qu’elle commence à porter ses fruits.

“Ce coup de chaleur de ces derniers mois a fait des ravages”Le président français a déclaré aux journalistes en marge du sommet de la francophonie en Tunisie.

“On voit que le retour des (migrants déportés) est facilité”elle a ajouté.

En septembre 2021, Paris a décidé de réduire de 50 % le nombre de visas accordés à l’Algérie et au Maroc pour permettre à leurs ressortissants expulsés de France d’être jugés trop peu coopératifs pour être réadmis. Le taux de rejet pour la Tunisie a atteint 30 %.

Lire Aussi :  Marche blanche pour Justine, Jordan Bardella à la tête du RN, victoire du XV de France... les 5 infos à retenir du week-end

L’austérité a suscité l’indignation sur les réseaux sociaux et provoqué la colère des médias marocains et refroidi les relations entre Rabat et Paris.

“Je pense au moins que nous avons eu un vrai débat ces derniers mois sur les visas.”a déclaré le chef de l’Etat français.

Lire Aussi :  Réforme des retraites: ce sera 64 ans avec une hausse de la durée de cotisation

convivial pour les étudiants

Emmanuel Macron met en avant le fait que les gens sont le produit d’une situation irrégulière “Trafic organisé”. “Dans le cadre de notre partenariat”Les pays doivent les reprendre, a-t-il soutenu.

Refus de reprendre les citoyens expulsés “pas acceptable”Il a aussi insisté. « La sensibilité est des deux côtés. La France a aussi le droit d’être sensible.Il a tourné.

Lire Aussi :  Illan Castronovo visé par deux plaintes pour viol, une enquête confiée à un juge d’instruction

Le président français a réitéré son soutien “Pour la mobilité étudiante, la mobilité économique, académique et politique”.

C’était la dynamique « Menacé par de nombreux pays qui n’ont pas tenu leurs promesses envers la France »dit-il avec insistance.

“Il est inacceptable que nous ne récupérions pas des étrangers en situation irrégulière qui ont été identifiés comme dangereux et troublant l’ordre public.”a conclu le président français.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button