Île-de-France Mobilités peine à trouver des transporteurs pour les accrédités

L’appel d’offres lancé le 28 juillet, divisé en trois lots et pour un montant total de 36,7 millions d’euros, a été déclaré infructueux.

L’appel d’offres lancé par Ile-de-France Mobilités (IDFM) pour trouver les opérateurs chargés de transporter les 200 000 personnes reconnues lors des JO de Paris 2024 n’a attiré aucun candidat en raison d’amendes trop lourdes annoncées en cas d’inaction, le Canard enchainé se dévoilera mercredi. .

La régie régionale des transports reprendra les bus et autocars, électriques et biogaz, de sa flotte francilienne et désignera les opérateurs qui les feront circuler entre le village olympique, les résidences, les salles de presse, les sites d’entraînement et les stades à l’été 2024 . Sportifs de transport, membres de fédérations sportives et organisateurs.

Lire Aussi :  à quelle heure et sur quelle chaîne regarder l’Euro féminin de Handball ?

L’appel d’offres lancé le 28 juillet, divisé en trois lots et pour un montant total de 36,7 millions d’euros, a été déclaré infructueux. IDFM a ainsi rouvert un nouvel appel d’offres le 21 décembre, pour un montant inférieur à 33,9 millions.

Le comité d’organisation (COJO) doit rémunérer l’IDFM – l’instance présidée par Valérie Pécresse – pour mettre en place ce réseau provisoire, présenté en juin comme étant de la taille de Lyon. Le directeur général d’IDFM Laurent Probst a ensuite souligné que les opérateurs retenus devaient avoir “des obligations de régularité et de ponctualité”.

Lire Aussi :  comment la France a dépassé les 3 000 milliards d'euros

“Nous sommes à l’heure”

Selon Le Canard enchaîné, citant un cadre de la RATP, le premier appel d’offres concernait “une tonne” d’amendes, trop lourdes pour une erreur.

“C’était hors de contrôle”, a déclaré l’exécutif. “Comment savoir aujourd’hui quelles seront les conditions de circulation pendant les JO alors que Valérie Pecrés indique quel sera le niveau d’approvisionnement du réseau bus et métro classique pour le grand public ?”

Lire Aussi :  Miss France. Miss Champagne-Ardenne arrive 2e au test de culture générale

Selon Satirical Weekly, les amendes payées pour le nouvel appel d’offres sont nettement inférieures. Les entreprises intéressées ont jusqu’au 20 janvier pour répondre.

“Un marché lancé par l’IDFM pour organiser le transport des accrédités des Jeux olympiques de Paris 2024 a échoué, comme cela arrive sur d’autres marchés publics dans la situation actuelle”, a déclaré à l’AFP un porte-parole de la régie régionale des transports.

“Nous l’avons rouvert, selon la procédure, pour 30 jours. Le calendrier sera respecté. Nous respectons le calendrier”, a-t-il ajouté sans autre commentaire.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button