“Il n’y avait pas d’eau. L’électricité et la climatisation ne marchent pas”, Les supporters du “fan village” de Doha en colère

Non loin de Doha, dans l’un des fan villages du Qatar pour la Coupe du monde 2022, des pannes empêchent les supporters de profiter des installations de courte durée installées dans des conteneurs. Suite au fil BFMTV et RMC, le Comité Suprême a réagi.

Dans les “fan villages” du Qatar, tout ne se passe pas comme prévu. Ces logements temporaires desservent une partie des 350 000 personnes qui doivent être hébergées quotidiennement à Doha pendant la Coupe du monde de football 2022. Mais le défi logistique, que le pays hôte prépare depuis plus d’une décennie, connaît de sérieux revers. BFMTV s’est rendue dans l’un de ces lieux, à un quart d’heure du centre de la capitale. 6 500 chambres construites dans des installations préfabriquées de type conteneur ont été installées, mais ne sont plus prêtes.

Lire Aussi :  Le sport, nouvel accélérateur pour Apple

De nombreux fans se plaignent dans les couloirs. Alors que le concours est bien lancé, les ouvriers sont encore en train d’aménager les salles. Le Qatar était-il préparé à cet afflux de supporters ? Yvan, le fan français qu’il a rencontré, en a fait les frais. Pour 200 euros la nuit, il ne s’attendait pas à un tel accueil. “Partout c’était sale, de la poussière de chantier, même dans les lits. Les photos étaient bonnes, sur le site. Et quand tu viens, c’est autre chose”, témoigne-t-elle, stupéfaite.

Deux autres supporters français arrivés quelques heures plus tôt songent déjà à quitter les lieux. “Il n’y avait pas d’eau. L’électricité et la climatisation ne fonctionnent pas”, se plaint l’un d’eux, avant de montrer le mauvais état de la salle de bain de sa chambre, où la nappe phréatique et la douche sont cassées.

Lire Aussi :  PSG : pour prolonger, Mbapp a sign le plus gros contrat de l'histoire du sport - Football

Le problème de la “négligence”

Signaler ces problèmes donne des frissons. Alors que BFMTV filme les conteneurs, qui sont toujours en place, un homme s’approche. Il se présente comme responsable du site. “Avez-vous la permission de filmer?” demande-t-il avant de faire sortir les journalistes de leur vue pour regarder les images de la caméra et tenter d’intimider. “Peux-tu supprimer cette photo ? (…) Ne crée pas d’ennuis pour le pays. Ça peut devenir énorme, tu n’as aucune idée. Les choses sont très tendues et tu vas passer une mauvaise journée. Et je ne Je ne veux pas que tu passes une mauvaise journée.”

Dans une réponse à RMC Sport, le Comité suprême de la Coupe du monde reconnaît la “négligence” et les erreurs dans le déploiement de ces villages de supporters : “Nous sommes conscients que de nombreux supporters ont connu des retards dans l’enregistrement au village de supporters. Et cela est dû à la négligence des propriétaires et des exploitants. Une partie de ces installations, fournies et exploitées par diverses entités privées, ne répondaient pas aux normes exigées et attendues par les supporters.

Lire Aussi :  Nantes double vainqueur, Ronaldo, Doncic, Puy-de-Dôme, Rinderknech, Lens : Le plateau du jour

Quelques heures après la fusillade, près de 200 personnes ont été transférées dans le logement. “Bien que ces sites soient exploités par des entités privées et indépendantes, la résolution des problèmes identifiés reste la priorité absolue de l’instance dirigeante, ont assuré les organisateurs. Des remboursements complets et la possibilité d’un hébergement alternatif gratuit pour la durée de leur séjour sont disponibles pour les fans concernés. “

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button