Football – Le derby et le trophée : l’Inter Milan conserve la Supercoupe d’Italie

L’Inter Milan a conservé la Supercoupe d’Italie en surclassant logiquement l’AC Milan sans ressort (3-0), permettant à l’entraîneur des Nerazzurri Simone Inzaghi de remporter le trophée pour la quatrième fois en quatre apparitions mercredi à Riyad. Federico Dimarco à l’issue d’un joli mouvement conjoint (10e), puis Edin Džeko tous dans la classe (21e) ont concrétisé la parfaite première demi-heure d’Interistas contre les Milanais en prêt, comme l’étaient leurs dernières prestations.

Les Rossoneri ont certes repris des couleurs en seconde période, mais dans la soirée ils ont de nouveau été victimes de la légèreté de la défense, qui a été punie par Lautaro Martinez (77e). Simone Inzaghi, le véritable homme de la finale, a remporté sa quatrième Supercoupe d’Italie à 46 ans. Il rejoint les détenteurs du record Fabio Capello et Marcello Lippi. Inzaghi l’a remporté deux fois avec la Lazio à Rome (2017 et 2019) avant de réussir pour la première fois avec l’Inter l’an dernier.

Lire Aussi :  Ancelotti dit avoir eu des "problèmes personnels" avec Gattuso, qu'il va affronter

Supercoupe d’Italie

Lukaku, qu’est-ce qui ne va pas ?

LE JOUR D’AVANT

“C’était un match parfait” utilisé le formateur sur Mediaset. “C’est le deuxième objectif atteint après la qualification pour la huitième Ligue des champions. En tant qu’entraîneur, c’est un plaisir pour moi de voir cette équipe.” il ajouta. Milan attend toujours le début de son année 2023, arrivé à Riyad après une série de déceptions depuis sa reprise de la Coupe du monde : deux nuls frustrants contre la Roma (2-2) et Lecce (2-2) qui a permis à Naples de s’échapper en tête de la Serie A Et une surprenante élimination à San Siro en huitième de Coupe d’Italie face au Torino (1-0). Comme Theo Hernandez, une ombre de l’équipe avec laquelle il était à la Coupe du monde avec les Bleus, Milan ne retrouve plus les jambes qui l’ont porté au scudetto.

Lire Aussi :  Ligue A : le Narbonne Volley tout feu tout flamme face à Toulouse

Hors-jeu semi-automatique

Le hors-jeu semi-automatique, qui a d’abord été testé dans le match italien avant d’être utilisé lors du match retour du championnat, a mis beaucoup moins de temps aux Rossoneri pour entrer en action pour confirmer l’ouverture du score de Federico Dimarco, qui a reçu un centre de Nicolo Barella après bon échange selon Džeko. Malgré ses 36 ans, le Bosnien a encore montré son talent avec un joli deuxième but, après une belle passe. “J’ai presque 22 ans”, a plaisanté Džeko après le grand match, assurant que ce titre n’est pas “une revanche” après avoir perdu le Scudetto la saison dernière.

Ciprian Tatarusanu, chargé de protéger la cage des Rossoneri en l’absence prolongée de Mike Maignano (mollet), a fait le nécessaire pour éviter un déficit 3-0 après la reprise de Dzek (27e) puis la frappe puissante de Dimarco (29e). Mais en fin de match, il a de nouveau concédé une droite du champion du monde Lautaro Martinez, vainqueur de son duel physique avec Fikay Tomori. Pendant ce temps, Milan a tenté de répondre, principalement grâce à Rafael Leao. Le Portugais, dangereux déjà en première mi-temps lorsqu’il a repoussé le tir d’André Onan (17e), a tiré un peu plus (49e) et n’a pas été loin de trouver la tête d’Olivier Giroud (57e), repéré et en retard une fois incapable de briller pendant le derby.

Ligue 1

Banderoles homophobes : Tribune fermée pour Montpellier

IL Y A 2 HEURES

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button