Exclu. Kevin (N’oubliez pas les paroles) réagit à la polémique sur son erreur pendant les 16e de finale des Masters 2022

Règle de N’oubliez pas les paroles ! Rien de plus basique : lorsque la musique s’arrête, vous devez continuer à lire les paroles. Encore faut-il qu’il y ait consensus sur les mots à prononcer. L’édition 2022 des Masters est déjà en cours à partir du 21 octobre. Ce vendredi 11 novembre a vu le retour de deux anciens champions : Baptiste29e au classement et KévinActuellement numéro 3, lauréat du concours en 2019. Si Baptiste remporte le deuxième tour et se qualifie pour les huitièmes de finale où il affrontera Natasha, Kevin remporte le premier tour. Il a ainsi pu chanter pour espérer gagner 20 000 €.

Une erreur introuvable en ligne

Lors du choix d’un morceau, le candidat n’a pas hésité longtemps et a choisi votre héritage Par Benjamin Biolay. Il semblait alors avoir parfaitement maîtrisé le titre et bloqué les paroles”Le soleil sur la terrasse et la lune sous le vent“. Mais une surprise dans le jeu de Nagui : Le produit refuse ses propos et le baisse à 0 €Le texte attendu est “Sous l’auvent“et non”Sous le vent“. Sauf que les internautes ont vite remarqué qu’il n’y avait aucune trace de cela”Store“Les chansons étaient disponibles sur Internet…

“J’ai plaisanté tout au long du match”

a été demandé par Télé-laser, Kevin a fait part de son ressenti après cette finale ratée. “C’est ce qui me frustre plus que de perdre. Pour une fois, cette chanson me tenait à coeur, je la connaissais bien, j’étais très contente de la voir. En théorie, je le connais par cœur. J’ai toujours chanté ‘Downwind’. D’autres maîtres ont dû dire comme moi.“Une situation qui, selon lui, peut affecter sa concentration et sa perte dans les tours suivants.”Je ne me sentais pas bien après le spectacle“Il nous a donné confiance.”Après, impossible de dire si j’aurais réussi le thème dans un autre état d’esprit “C’est la chanson”. Mais à la pause entre les deux émissions, quand j’ai vu que je me concentrais dessus, je ne me sentais pas bien et j’ai chantonné tout le match au retour.“, songe l’étudiant en statistique.

Lire Aussi :  Classico, ici c'est mauvais / Culture Foot / Cinéma / SOFOOT.com

“J’étais offensé”

Rappelons que les chansons acceptées dans le programme sont celles que les éditeurs soumettent à Sésame (Société des écrivains, compositeurs et éditeurs de musique). “Nous n’avons pas accès aux textes de Sésame», gronde Kevin. Et de poursuivre : «Donc s’il y a des différences, elles sont avec les paroles officielles. j’étais dégoûté, mais je ne pouvais pas savoir. Il faut se fier à ce qu’on entend, à ce qu’on lit et je n’ai trouvé nulle part les paroles attendues. tu ne peux pas faire grand chose“, il admet.

Suite sous cette annonce



Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button