Coupe de France (8e tour). Anthony Colin, le lieutenant de l’ES Thaon

Thaon (N3) – Sochaux (L2)

Ce samedi (17h)

Anthony Collin ne sera pas éligible aux retrouvailles avec les Cubs ce samedi, dernier rescapé de la formation Thawnaise qui a affronté Sochaux (L1) en huitièmes de finale de la Coupe de France 2013. La faute à une blessure tenace au mollet qui a poussé le milieu de terrain de l’ES Thawne dans le peloton. Convalescent, mais “le premier supporter de l’équipe”, il sera ce samedi proche de ses partenaires pour leur prodiguer de précieux conseils lors d’un match qu’il sait “spécial” dans la carrière d’un joueur amateur.

chef décent

Avec plusieurs épopées à son actif, le vice-capitaine de l’ES Thawne en sait long sur la Coupe de France, prenant pour exemple le fameux match contre Sochaux en janvier 2013 : « C’était le premier huitième de finale de ma carrière. J’obtiens de telles rencontres. C’est quelque chose d’unique, d’excitant. C’est une belle récompense de jouer pour un club professionnel parce que c’est facile de faire une coupe.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

en cliquant “J’avoue”Des cookies et autres traceurs seront stockés et vous pourrez visualiser le contenu (Plus d’information).

Lire Aussi :  CARTES. Médecin généraliste, ophtalmo, gynéco, pédiatre : l'inquiétante carte de France des déserts médicaux

en cliquant “J’accepte tous les cookies”Vous consentez à la collecte de cookies et autres traceurs pour stocker vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous avez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données
Gérer mes préférences



Son expérience particulière au niveau national suggère que ses coéquipiers font ce qu’il fait (Thawon Tuney à sa 12e saison). Solide lieutenant de Romain Chouliur comme Wilfred Rother ou Mohamed Komara, le joueur de 35 ans est devenu un rouage incontournable de l’ES Thawne cette saison. Et ce, même s’il n’a plus de jambes depuis sa première jeunesse : « Je veux transmettre ce qui m’est passé par le passé. Bien que je parle peu avant le match, sur le terrain, j’essaie de rester positif et de dire ce qu’il faut pour mes coéquipiers ».

“Faire un exploit contre un club pro”

C’est l’effectif de Thaon qui est plus uni que jamais (“juste des bons gars”) alors qu’il s’apprête à défier les Sochaliens en Ligue 2 aujourd’hui. Solidaires mais marqués par le résultat impitoyable du 16e de finale face à Reims (L1) en janvier dernier (0-1 défaite 94e). Un atout supplémentaire selon Anthony Collin : « Nous avons l’expérience et notre expérience de ces dernières années. Maintenant, ce qu’il nous faut, c’est réussir un exploit face à un club pro ».

Lire Aussi :  Diane Leyre incendiaire en Guadeloupe : Miss France s'affiche en robe très décolletée

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

en cliquant “J’avoue”Des cookies et autres traceurs seront stockés et vous pourrez visualiser le contenu (Plus d’information).

en cliquant “J’accepte tous les cookies”Vous consentez à la collecte de cookies et autres traceurs pour stocker vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous avez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données
Gérer mes préférences



Et pourquoi ce samedi face à Sochaux ? Une éventualité que le milieu de terrain de 35 ans n’écarte pas, loin s’en faut : « Il faut se concentrer du début à la fin, être juste des deux côtés. Le terrain ne favorisera pas le bon jeu, c’est certain. Au fur et à mesure que le match avance, cela favorise les plus jeunes. Surtout avec la séance de tirs au but juste après le temps réglementaire. Une pratique qui a particulièrement réussi aux Thaounays ces derniers temps, notamment grâce aux compétences de leurs deux gardiens dans leur ligne (Rafael Rodriguez et Antonin Parisot). Alors le pronostic : « On va marquer beaucoup de points contre une grande équipe de la Socax. Mais je suis sûr que nous resterons forts et que nous nous qualifierons aux tirs au but.”

Lire Aussi :  Une enquête ouverte, plusieurs boutiques de vente de CBD fermées en France

Un résultat qui ouvrirait la porte à un nouveau huitième de finale pour les hommes de Romain Chaul. Une hypothèse qui amuse Anthony Collin, déjà bien portant : « J’ai encore faim d’un match. Je me sens bien J’ai encore envie de jouer des rencontres comme celle-ci. Ses coéquipiers savent ce qu’ils ont à faire.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button