combien gagnent les sélectionneurs présents au Qatar ?

Un métier pas comme les autres. Le quotidien des entraîneurs des équipes nationales est très différent de celui des entraîneurs des clubs. Sur le banc de l’équipe de France depuis 2012, Didier Deschamps a souvent confié qu’il s’était épanoui dans son rôle, qui lui laisse plus de temps et est moins exigeant. Il a répété une fois de plus Parisien. « J’ai déjà ma propre vie de famille. J’ai un peu plus de temps que lorsque tu es l’entraîneur du club. J’aime particulièrement celui qui tombe. Pas celui sur l’eau, mais avec une raquette. En dehors du terrain, il y a beaucoup de choses liées à l’union, avec les partenaires… Il y a les conférences de presse, mais surtout, le plus important, c’est que je suive les matchs avec mon staff technique. Nous regardons de très nombreux matchs chaque jour..

Ce qui suit après cette annonce

DD n’est pas en reste, lui qui a dû gérer plusieurs forfaits depuis l’annonce de sa liste définitive pour la Coupe du monde au Qatar. Mais cela fait partie du travail de l’entraîneur. Un travail pour lequel l’entraîneur tricolore vainqueur de la Coupe du monde 2018 est plutôt bien payé. Selon l’agence de presse espagnole EPEdont il fournit les données Des sports, Deschamps perçoit un salaire annuel de 3,8 millions d’euros de la Fédération française de football pour l’encadrement des Bleus. Mais le technicien tricolore n’est pas l’entraîneur le mieux payé de ce tournoi. Il occupe en fait la troisième place, très loin derrière deux autres entraîneurs. On retrouve Hans-Dieter Flick à la barre. L’entraîneur allemand gagne 6,5 millions d’euros par an.

Lire Aussi :  Mike Teunissen : «J'ai vécu de beaux moments avec Jumbo-Visma...»

Deschamps monte sur la troisième marche du podium

Un contrat en or pour l’ancien entraîneur du Bayern Munich, qui sera plus que jamais sous pression au Qatar. Gareth Southgate est le deuxième. L’homme fort des sélections anglaises reçoit 5,8 millions d’euros pour avoir dirigé les Three Lions. Mauricio Pochettino, qui pourrait lui succéder après la Coupe du monde, pourrait donc toucher le gros lot. Flick et Southgate devancent donc DD, sur la troisième marche du podium. Suivent Tite (Brésil, 3,6 millions d’euros), 4e, et Louis van Gaal (2,9 millions d’euros), 5e.Dans le top dix on retrouve Gerardo Tata Martin (Mexique, 2,9 millions d’euros), Lionel Scaloni (Argentine, 2,6 millions d’euros ), Félix Sánchez Bas (Qatar, 2,4 millions d’euros), Fernando Santos (Portugal, 2,25 millions d’euros) et Murat Yakin (Suisse, 1,6 million d’euros).

Lire Aussi :  les clubs de Lot-et-Garonne aiment la pêche aux pros

Bien plus loin se trouvent Roberto Martinez (Belgique, 14e, 1,2 million d’euros), Luis Enrique (Espagne, 16e, 1,15 million d’euros) Zlatko Dalić (24e Croatie, 550 000 euros), qui était pourtant finaliste du dernier Mondial. En fin de classement on retrouve Rigobert Songo (Cameroun, 30e, 340 000 euros) et Aliou Cissé (Sénégal, 31e, 310 000 euros). Les deux ont une longueur d’avance sur Jalel Kadri. L’entraîneur de la Tunisie est payé 130 000 euros. L’écart derrière l’Allemagne et les autres équipes de tête est énorme. Tout le monde a la même passion, mais pas le même salaire !

La grille salariale complète des entraîneurs nationaux

1.Hans-Dieter Flick (Allemagne) – 6,5 millions d’euros

2. Gareth Southgate (Angleterre) – 5,8 millions d’euros

3. Didier Deschamps (France) – 3,8 millions d’euros

4. Tite (Brésil) – 3,6 millions d’euros

5. Louis van Gaal (Pays-Bas) – 2,9 millions d’euros

6. Gerardo Tata Martino (Mexique) – 2,9 millions d’euros

7. Lionel Scaloni (Argentine) – 2,6 millions d’euros

8. Félix Sánchez Bas (Qatar) – 2,4 millions d’euros

9. Fernando Santos (Portugal) – 2,25 millions d’euros

10. Murat Yakin (Suisse) – 1,6 million d’euros

Lire Aussi :  Benfica - Juventus Turin - La Juve éliminée après sa défaite, le Benfica qualifié avec le PSG

11. Paulo Bento (Corée du Sud) – 1,3 million d’euros

12. Graham Arnold (Australie) – 1,3 million d’euros

13. Gregg Berhalter (États-Unis) – 1,25 million d’euros

14. Roberto Martínez (Belgique) – 1,2 million d’euros

15. Kasper Hjulmand (Danemark) – 1,15 million d’euros

16. Luis Enrique (Espagne) – 1,15 million d’euros

17. Hervé Renard (Arabie saoudite) – 1,1 million d’euros

18. Hajime Moriyasu (Japon) – 1 050 millions d’euros

19. Diego Alonso (Uruguay) – 860 000 €

20. Gustavo J. Alfaro (Equateur) – 770 000 euros

21 : Walid Regragui (Maroc) – 701 000 euros

22. Dragan Stojković (Serbie) – 650 000 €

23. Dragan Skočić (Iran) – 650 000 €

24. Zlatko Dalić (Croatie) – 550 000 €

25. Czesław Michniewicz (Pologne) – 500 000 €

26. John Herdman (Canada) – 480 000 €

27. Chris Hughton (Ghana) – 400 000 €

28. Rob Page (Pays de Galles) – 380 000 €

29. Luis F. Suárez (Costa Rica) – 350 000 €

30. Rigobert Song (Cameroun) – 340 000 euros

31. Aliou Cissé (Sénégal) – 310 000 euros

32. Jalel Kadri (Tunisie) – 130 000 €

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button