Chez SKF, la mécanique de précision ouvre la semaine de l’industrie 2022

Pour lancer cette 11ème édition de la “Semaine de l’Industrie” du 21 au 27 novembre, le Préfet de Région Georges-François Leclerc a rendu visite à SKF, une entreprise de Rouvinia spécialisée dans la mécanique de précision. Cette sélection d’activités économiques à Valenciennes souligne une fois de plus la forte présence des grandes signatures françaises, mais pas seulement dans ce quartier industrieux hier, aujourd’hui et sans doute demain.

Georges-François Leclerc. Un chef d’entreprise qui ne choisit pas l’apprentissage est condamné à la prison à vie »

En présence de Bruno Fontaine, président de la CCI Grand Hainaut, Laurent Degalle, président de Valenciennes Métropole, Georges-François Leclerc a souhaité rappeler l’histoire industrielle du territoire de plus de 350 000 habitants dans son discours d’introduction. passant par deux révolutions : le charbon et l’acier. Pourtant, les élus de Valenciennes ont su entamer leur 3ème révolution avec vertige, compétitivité et écologie. A ce titre, il y a les investissements de l’Etat : l’agglomération, la région et bien sûr l’Etat. Les Valenciennes sont câblées… La France pour une souveraineté industrielle décarbonée en 2030 “.

Dans une zone industrielle où les fleurons du ferroviaire et de l’automobile sont omniprésents, le choix d’une entreprise inconnue du secteur aéronautique n’est pas anodin. En effet, SKF existe depuis 1907 avec 42 000 collaborateurs sur 91 sites dans le monde, dont 7 en France. ” Le site de Valenciennes a été lancé en 1980. Nous sommes aujourd’hui 533 personnes et participons au dynamisme français, notamment en termes de recherche, puisque 25% des brevets du groupe sont déposés en France. Etienne Merlin, directeur du site de Valenciennes, s’explique.

36 jeunes en alternance à Valenciennes », Étienne Merlin

Bien familiarisé avec la mécanique de (haute) précision, SKF est pleinement investi dans l’aviation. sur les hélicoptères, même les pièces d’avion. 100% des avions ou hélicoptères de la dernière parade aérienne du 14 juillet avaient des pièces SKF. “, annonce fièrement le responsable du site.

Lire Aussi :  L'Europe risque de manquer de gaz lors de l'hiver 2023-2024, alerte l'Agence internationale de l'énergie

Clairement, l’objectif principal de ce lancement était de mettre en lumière les parcours professionnels au sein de l’entreprise. ” Nous comptons 36 jeunes en alternance à Valenciennes, où nous proposons plus d’une quarantaine de profils métiers, du BAC pro au BTS en passant par une formation ingénieur. commente Étienne Merlin.

Voyagez avec une grande précision…

Puis les participants à cet événement ont visité les ateliers SKF, dont le principal client est le géant SAFRAN (40 % du chiffre d’affaires de SKF). Des déambulations sur la route mettent en lumière la précision des gestes, la précision des machines, la variété des petites et grandes pièces produites sur ce chantier. A l’oeil, on voit bien que la variété des métiers est abondante.

Lire Aussi :  Aux Etats-Unis, l’inflation a atteint son plus bas niveau depuis janvier

C’est pourquoi un apprentissage, une alternance où travaille un jeune, est une voie vers l’excellence voire plus. ” Un chef d’entreprise qui ne choisit pas l’apprentissage est condamné à la prison à vie “Dit le préfet de district.

Si la recherche de compétitivité est au cœur de l’industrie, la transition écologique est inéluctable. A cet effet, Etienne Merlin nous explique la trajectoire écologique de Valenciennes. meilleure isolation du bâtiment, remplacement de la chaudière, achèvement de la climatisation des locaux de travail, installation de panneaux photovoltaïques sur les bâtiments. Enfin, remplacement à moyen terme de l’énergie gaz par du biogaz jusqu’en 2025 “.

Faites-vous travailler ”, Frederick Dannel

Pour le directeur régional de Pôle Emploi Hauts de France, Frédéric Danel, l’heure est aux recrutements de masse. qu’il existe 7 000 offres disponibles dans l’industrie, dont 60% sont des postes à long terme (CDD sur 6 mois ou CDI). Il faut donner envie aux gens de travailler dans l’industrie “. Trouver plus d’informations www.immersionfacilite.fr

Un autre partenaire important était présent à travers son président régional, l’IUMM (Union de l’Industrie et du Commerce de la Métallurgie), Olivier Houtin, pour qui « tous nos métiers sont intéressants “.

Lire Aussi :  La DGCCRF ausculte les pansements et sparadraps

Jeunesse et industrie

Trois jeunes candidats SKF témoignent qu’après le DUT, Damien Witkowski souhaite poursuivre une formation d’ingénieur en lien avec le corps. sa passion pour l’aviation “.

De son côté, Léa Gratpensch, issue du département DUT de GEA (à Valenciennes), très prisé dans l’Aude de France, a été embauchée en CDI dans le domaine des ressources humaines comme responsable formation chez SKF.

Enfin, Stepan Mathurel, après avoir débuté sa carrière dans le BTP, Stepan Mathurel se souvient : Arrivée accidentelle dans l’aviation. J’ai effectué ma licence professionnelle dans une grande entreprise ferroviaire, puis en BTS SKF, puis j’ai effectué un travail d’intérim dans cette entreprise, et aujourd’hui j’ai été embauché comme opérateur de production. “.

Cette semaine de l’industrie arrive à un moment où l’industrie, comme les métiers, bref toutes les professions où l’on transforme des matières, connaît sans doute la plus grande pénurie de main-d’œuvre de son histoire. Les prochaines années seront décisives dans la dynamique de souveraineté industrielle ou non, recherchée par les pouvoirs publics, et dans cette optique, les professions doivent être saisies dans de nombreux domaines…

Daniel Carlier

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button