Après France – Danemark (2-1) : Antoine Griezmann, le maestro est déjà chaud

Il n’a toujours pas marqué. Et ça dure depuis onze matchs. Mais franchement, tout le monde n’est pas d’accord. D’abord il. Car Antoine Griezmann n’est pas devenu un homme de chiffres ou de statistiques, au terme d’une soirée réussie en grandes largeurs. Samedi soir, grâce au doublé de Kylian Mbappé, les Bleus se sont qualifiés pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde avec une victoire sur le Danemark (2-1). C’est la pointe de l’iceberg.

Un incendie a également brûlé sous la glace. Antoine Griezmann a brillé au Stade 974. Le joueur de l’Atlético Madrid s’est une nouvelle fois aligné dans un poste hybride, entre attaquant et milieu de terrain, et a produit une copie de qualité XXL face aux Danois, ceux-là mêmes qui ont causé des malheurs aux Tricolores en 2022. Griezmann était une pluie ou un rêve, travaillant comme troisième milieu de terrain défensif en cas de besoin, travaillant comme numéro 10 lorsque le ballon était dans les pieds des bleus.

Grizou a brillé par son renvoi et sa prise de conscience, on retiendra évidemment son extérieur du gauche, qui aurait pu offrir le coup d’ouverture au supersonique Kylian Mbappé, si Christensen ne l’avait pas arrêté illégalement, on retiendra aussi quelques renversements de jeu, eh bien ressenti ou. bien sûr, le centre au petit oignon, qui a cette fois permis à Mbappé d’inscrire son deuxième but et d’offrir aux Bleus victoire et qualification.

Il sait qu’il marquera moins

Lire Aussi :  Hautes-Pyrénées : jeune rugbyman devenu tétraplégique après un plaquage... le rugby UNSS interdit "jusqu’à nouvel ordre"

Contrairement au premier match, Antoine Griezmann a évolué vers une position de milieu de terrain plus axiale, mais son rayon d’action n’était pas moins étendu que contre les Australiens.

Didier Deschamps ne pouvait que louer la capacité d’adaptation du joueur qui ne quitte plus son onze depuis 69 matchs (un record absolu) et plus de cinq ans.

Lire Aussi :  [Vidéo] Team France Basket | Épisode 4 : Qualifiés

“Antoine a un esprit de compétition. Je lui demande différentes choses, mais ce n’est pas un sacrifice de sa part car il est généreux, a encore rappelé Didier Deschamps. Il aime toucher le ballon, la capacité de passer, il sait qu’il marquera moins de buts car il y a du monde devant lui, mais il est utile, intelligent pour les compensations.”

“Qui veux-tu dans cette équipe ?” : Deschamps a trouvé son onze de départ

Cela n’a jamais été un souci pour Didier Deschamps, mais le patron des Bleus ne peut pas être mécontent de bénéficier d’un succès de Griezmann en début de tournoi. A l’Euro 2016 ou à la Coupe du monde 2018, le natif de Madrid a mis du temps à se lancer. Griezmann a marqué ses six buts au Championnat d’Europe en deuxième période du match entre la France et l’Irlande (2-1). A la Coupe du monde, son influence grandit, de la France à l’Argentine (4-3). Avant cela, Grizou était plus renfermé.

Il a tout amélioré samedi soir. Et apprécié. En rappelant l’élément qui faisait la force des Bleus en Russie : faire passer les amis avant tout. “Je suis très fier (aider). Mais je suis plus satisfait du travail de l’équipe et de mon travail, il a fait confiance à TF1. Il y a des statistiques et c’est tout ce que nous examinons. Tout le monde a fourni un effort énorme et c’était très important de gagner et de se qualifier. Nous sommes très heureux.” Nous sommes avec lui. Et pour lui.

Coupe du monde

“Qui veux-tu dans cette équipe ?” : Deschamps a trouvé son onze de départ

IL Y A 11 HEURES

Coupe du monde

Croyance et choix des hommes : bravo Deschamps

IL Y A 11 HEURES

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button