Ado de 13 ans tué à Montpellier après France-Maroc : un millier de personnes rendent hommage au jeune Aymen

indispensable
Aymen, 13 ans, a été percuté par un chauffard lors des célébrations à Montpellier de la demi-finale de Coupe du monde entre la France et le Maroc.

Un millier de personnes ont défilé mardi à Montpellier, roses blanches à la main, pour rendre un dernier hommage à un adolescent tué par un chauffard alors qu’il célébrait la demi-finale de Coupe du monde entre la France et le Maroc.

Après des prières à la grande mosquée voisine d’Aveiros, des centaines de personnes se sont rassemblées près du quartier de Pilade, où vivait le jeune de 13 ans et demi et où il a été renversé par un chauffeur en fuite le 14 décembre. Début d’après-midi sur le parking d’un théâtre à la périphérie de la ville.

Lire Aussi :  Cause de la mort, enquête… Trois questions autour du décès d’un homme battu après un cambriolage

Lire la suite:
Garçon de 13 ans tué à Montpellier après France-Maroc : ce que l’on sait du drame

Le maire de Montpellier présent

Dans une rare première, la foule a rapidement gonflé à 1.000 personnes, selon la préfecture de l’Hérault, alors que le cortège se dirigeait tranquillement vers le cimetière de Grammont, à environ 700 mètres. Le maire de Montpellier, Michel Delafosse, a pris place au deuxième rang, derrière les proches de l’adolescent portant une banderole portant l’inscription “Justice pour Ayem” entre sa photo et une colombe de la paix. Certains participants, un mélange d’hommes et de femmes, ont brandi une rose, tandis que d’autres ont levé le poing en signe de détermination.

Lire Aussi :  ce mot de Cyril Hanouna à propos du meurtre d'Alexia Daval qui a choqué les internautes

Le conducteur a toujours voulu

Près d’une semaine après l’incident, le conducteur de la voiture, qui a pris la fuite après avoir percuté le jeune Ayem dans des circonstances qui restent à éclaircir, est toujours activement recherché. L’adolescent est décédé peu de temps après le traitement. Devant le salon funéraire, son frère aîné a de nouveau appelé à la “consolation”, à la “prière” et au “souvenir”. “Il faut beaucoup de patience”, a-t-il ajouté, avant d’enterrer le cercueil du jeune homme, enveloppé dans un linceul funéraire vert, dans le carré musulman du cimetière.

Lire Aussi :  manifestations dans plusieurs villes contre les violences sexistes et sexuelles

Lire la suite:
Adolescent de 13 ans tué à Montpellier après France-Maroc : rafles punitives, provocations… incendie dans plusieurs quartiers

Le chauffeur, qui a été identifié, est membre de la communauté des gens du voyage, présente à Montpellier depuis des décennies. Au lendemain de la mort de l’adolescent, les deux quartiers défavorisés de Montpellier s’affrontent. Plusieurs poubelles et une voiture ont été incendiées et un appartement a été vandalisé.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Articles Liés

Back to top button